Des chambres de bonnes inoccupées pour loger Des personnes sans-Abri

Le dispositif d’hébergement solidaire Une Pause Avec Toit permet de mettre à disposition un environnement stable, sain, sécurisé et calme pour faciliter l’insertion des personnes en situation de rue. Il s'attaque à un double problème : la situation des personnes sans-abri et le grand nombre de chambres de bonne inoccupées dans la capitale française. 

CONSTAT

personnes sans abri

Paris compte pas moins de 114 400 chambres de bonne et 85% d’entre elles sont inutilisées selon l’Atelier parisien d’urbanisme. Un constat qui fait grincer des dents quand on sait que des milliers de personnes dorment dans les rues de la capitale. L'hébergement solidaire est là pour redonner une utilité à ces chambres inoccupées : permettre aux personnes en situation de rue d’en sortir et d’être logées le temps de stabiliser leur situation, de trouver un emploi s’ils n’en ont pas déjà un, et de voir leur demande de logement social aboutir.

PRINCIPE

intermédiation locative

Ce dispositif repose sur le principe d'intermédiation locative. Le propriétaire confie sa chambre de plus de 9m² au collectif d'associations qui se charge d'y faire les travaux  nécessaires, de l'aménager, de l'assurer et de la louer.

De son côté, le bénéficiaire reverse une partie du loyer au collectif, partie évolutive en fonction de ses revenus. Cette participation au paiement du loyer permet de légitimer le sentiment de « possession de son propre lieu de vie » et de reprendre le contrôle de sa dignité, le premier pas indispensable pour l'insertion sociale. En parallèle du suivi réalisé par un travailleur social et un éducateur spécialisé, le collectif accompagne la personne hébergée, pour la conseiller, l’encourager, la rediriger et l’aider à mener à bien certaines démarches administratives. Ainsi nous avançons main dans la main sur le chemin de l’insertion sociale.

L'hébergement solidaire est ainsi pensé afin de fournir, d'un côté, un logement offrant autonomie et sécurité à des personnes sans-abri, favorisant leur insertion sociale, et de l'autre,  permettre à des propriétaires n'utilisant pas leur bien, de louer solidaire et sans risque.

EXPÉRIENCE

louer sans risque

Nous sommes un collectif d'associations œuvrant auprès des personnes sans-abri : Dans Ma Rue, La Chorba, et Cosmos Arts.

Depuis de nombreuses années,
nous luttons contre la précarité et l’exclusion sociale, chacun par des moyens d’action différents : maraudes, distributions de repas, de colis alimentaires, accès à la culture, hébergements citoyens, accompagnement et insertion sociale au travers de différents dispositifs.

Forts de nos expériences, nous mettons aujourd'hui en place ce dispositif d’hébergement solidaire, déjà expérimenté en 2018 par Dans Ma Rue. Certains parisiens ont fait une place dans leur appartement pour des personnes sans-abri, tandis que d'autres ont mis à disposition leur chambre de bonne.

C'est par ce biais que Marius a été hébergé dans la chambre de bonne de Philippe. Deux ans plus tard, Marius a trouvé un travail ainsi qu'un logement.